ENVIRONNEMENT
Ouragan Irma : U-Report Global mobilise ses équipes pour protéger les personnes en danger
7 septembre 2017
PAR VICTORIA MASKELL
Défiler pour plus d'information

L'HISTOIRE CONTINUE

L’UNICEF n’a pas de frontière et quand la vie d’enfants est en danger, la communauté internationale s’empresse d’intervenir pour les protéger.

Samedi soir à Panama, dimanche matin à Bangkok, le beau milieu de la nuit en France. Qu’est-ce que cela a à voir avec l’ouragan qui se forme aux Caraïbes ? Cela signifie que nous ne perdons pas de temps une fois que nous avons décidé d’utiliser tous les canaux dont dispose l’UNICEF afin de diffuser les consignes et les recommandations susceptibles de sauver des vies.

U-Report est une plateforme que l’UNICEF et ses partenaires utilisent pour susciter du changement social. Nous nous en servons généralement pour recueillir l’opinion de jeunes et d’adolescents et la partager avec nos partenaires. Cependant, lorsqu’une catastrophe naturelle se profile à l’horizon, nous pouvons l’activer afin d’envoyer des messages courts et percutants à ceux qui risquent d’être frappés par les intempéries pour les aider à assurer leur sécurité ainsi que celle de leurs proches.

À Panama, UNICEF LACRO lance l’alerte samedi soir : un ouragan de grande ampleur se prépare. Après une brève discussion via WhatsApp, Dennis Larson, conseiller régional C4D et moi-même, coordinatrice U-Report LACRO à Panama, décidons de faire de U-Report un outil pour communiquer les informations essentielles. Nous avons besoin de l’aide du Centre mondial de l’innovation. Un rapide mail ou deux plus tard, James Powell passe à l’action depuis Bangkok et nous donne le feu vert pour diffuser à grande échelle la page U-Report Global sur Facebook dans les pays qui se trouvent sur le passage de l’ouragan Irma. De Saint-Christophe-et-Niévès à Antigua, d’Haïti à la Barbade, notre but est de faire connaître au plus grand nombre les recommandations de base qui permettent de sauver des vies. Dans cette région du monde, cela signifie que l’information doit être disponible en anglais, en espagnol et en français.


Quelques heures plus tard, Chris Brooks, responsable de campagne U-Report Global, commence à élaborer les messages et à les faire diffuser dès son réveil à 6h du matin. Une fois réveillée, je me charge, depuis Panama, d’adapter au format U-Report les messages préparés par l’équipe du bureau régional de l’UNICEF pour l’Amérique latine et les Caraïbes chargée des urgences. Maria Luisa Sotomayor, coordinatrice U-Report Global au Chili, vérifie la version espagnole et c’est ensuite au tour d’Emmanuelle Grandaud, Loïc Druenne et Nouriatou Ntieche de faire une traduction française depuis la France.

C’est un effort mondial qui a permis, en l’espace de 24 heures, d’envoyer des messages de consignes de sécurité et de recommandations à 2 500 personnes. La nuit dernière, entre 21h et minuit, toutes les 10 secondes, un nouveau U-Reporter, qui se connectait depuis Panama, avait accès aux informations sur Irma. Irma est désormais classée comme ouragan de catégorie 5, ce qui correspond au niveau le plus élevé des tempêtes. Il est susceptible de ravager des vies, des bâtiments ainsi que des moyens de subsistance. Les messages que nous postons sur Facebook permettent d’atteindre davantage de personnes au cours de ces heures cruciales qui précèdent l’arrivée de l’ouragan. Chaque heure, plus d’une centaine de personnes choisit de recevoir ces messages qui expliquent comment se protéger. Grâce à cela, nous serons ensuite dans la mesure de garder contact avec ces U-Reporters et d’identifier leurs besoins si jamais ils sont touchés par les fortes pluies, les coulées de boue, les raz-de-marée et les rafales de vents forts. Ainsi, nous pouvons mener notre mission, protéger les enfants et adolescents, à bien.

La puissance de la communauté mondiale est parfois oubliée… à tort, car une équipe internationale nous permet de réagir rapidement. U-Report Global a pour but de provoquer le changement social et soutient l’idée même d’une communauté mondiale. Alors que l’ouragan Irma s’intensifie au-dessus de l’Atlantique, nous espérons qu’il épargnera ceux qui se trouvent sur son passage et que les U-Reporters et leurs proches seront capables d’utiliser les informations envoyées pour rester en sécurité.

Témoignage de Victoria Maskell est coordinatrice régionale U-Report pour l’Amérique latine et les Caraïbes


IMAGES SÉLECTIONNÉES


ARTICLES ASSOCIÉS

[COP23] CHANGEMENT CLIMATIQUE : ON NE PEUT PAS RESTER SANS RIEN FAIRE
EN SAVOIR PLUS →
[COP23] TOUT LE MONDE PEUT FAIRE UN EFFORT, EN COMMENÇANT PAR DES CHOSES SIMPLES
EN SAVOIR PLUS →
[COP23] DANS MON LYCÉE, IL A SUFFI DE SIX ACTIONS POUR CHANGER LES CHOSES
EN SAVOIR PLUS →